Parution de Komodo 21, 18 | 2022 :  “Le désir de belle radio aujourd’hui / le documentaire”. Textes et enregistrements réunis et présentés par Christophe Deleu, Pierre-Marie Héron et Irène Omélianenko.

Komodo 21, 18 | 2022 :

« Le désir de belle radio aujourd’hui / le documentaire ». Textes et enregistrements réunis et présentés par Christophe Deleu, Pierre-Marie Héron et Irène Omélianenko

Numéro issu du colloque des 15 et 16 novembre 2021, organisé à Montpellier par Éliane Beaufils (Paris 8), Christophe Deleu (université de Strasbourg, Centre universitaire d’enseignement du journalisme/Sage, et auteur radio), Pierre-Marie Héron (Montpellier 3) et Florence Vinas-Thérond (Montpellier 3), avec le concours d’Irène Omélianenko, documentariste et ex-conseillère de programme pour le documentaire et la création sonore à France Culture, en partenariat avec l’Institut national de l’audiovisuel (INA) et Addor.

Il y a eu, dans les années 1970-1980, la pléiade des grands noms : José Pivin, René Jentet, Andrew Orr, Jean Couturier, Yann Paranthoën, René Farabet… Il y a eu les mémorables documentaires sonores (on préfère longtemps dire « film radiophonique ») de l’Atelier de création radiophonique (1969-2011… 2018), peaufinés en équipe ou en solitaire des semaines durant. Et ceux de Nuits magnétiques (1978-1999) avec Jean Daive, Olivier Kaeppelin, Franck Venaille, Jean-Pierre Milovanoff et d’autres, qui en prenaient le contrepied, en quête de mondes sonores plus librement composés, plus improvisés parfois, et de relations avec les auditeurs plus directes, familières et « magnétiques ». Il y a eu en Arles à partir de 1989, avec Kaye Mortley qui venait de l’ACR, les ateliers de « documentaire sonore de création » de Phonurgia Nova – ça continue aujourd’hui. Il y a eu les années 2000, grandes années de reconnaissance et d’explosion du genre – et, en 2009, la création de l’Addor, Association pour le développement du documentaire radiophonique. Il y a eu Sur les docks (2006-2016), Les passagers de la nuit (2009-2011), Création on air (2015-2019), les podcasts d’Arte radio (ça continue) et il y a aujourd’hui LSD. La série documentaire (depuis 2016), L’Expérience (depuis 2019), des radios associatives (Radio Grenouille, Radio Campus, Jet FM…) et des auteurs indépendants (Floy Krouchi, Olivier Minot, Benoit Bories, Stéphane Marin…). Et ailleurs, côté programmes francophones, il y a Par Ouï-dire en Belgique, Le Labo en Suisse et les productions du site Magneto au Canada. Il y a eu l’engouement des années 2010 pour le webdocumentaire, les formes courtes, le son en binaural et en multicanal – aubaine pour tous ceux qui travaillent sur la spatialisation du son in situ et trouvent bien limitées les possibilités acousmatiques et compositionnelles de la radio ou du podcast. ll y a aussi, depuis le milieu des années 2010, avec l’essor du podcast, une invisibilisation progressive du « documentaire », mot absent aujourd’hui des nouvelles plateformes de podcast. Et il y a, dans tout cela, un désir de belle radio, pour explorer et faire entendre le monde à travers des formes originales ou du moins élaborées.

Sommaire du numéro

Christophe Deleu, Pierre-Marie Héron
Présentation

Irène Omélianenko
Préambule : documentaire podcasté, usiné, compressé et pourtant !

Marion Chénetier-Alev
José Pivin : au cœur ou aux limites du documentaire ?

Kaye Mortley
Quelques réflexions sur « le beau documentaire » et sa difficulté d’être ici et ailleurs

Table ronde, animée par Irène Omélianenko
Trois portraits : Élise Andrieu, Sophie Simonot, Marc-Antoine Granier

Séverine Leroy
Produire des documentaires de création à France Culture : la nécessité de la collaboration

Fanny Dujardin
Écrire avec les voix des autres : quels enjeux éthiques derrière le « beau documentaire » ?

Antoine Chao
La formation au documentaire au CREADOC

Marie-Laurence Rancourt
Magnéto : esquisse pour une émancipation par le son

Ella Waldmann
Le soupçon de la fiction : le podcast S-Town, aux frontières du réel

Simone Douek
À la radio, « on n’y voit rien »

Benoit Bories
La création sonore hors du champ de la radiodiffusion et du podcast

Stéphane Marin
Vers une « belle » écoute ?


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search