Qu’est-ce que la radiolittérature ?

La radiolittérature est un champ de recherche interdisciplinaire articulant les études littéraires aux sound studies, performance studies et media studies.

On pourrait dire, selon une formule commode, que son domaine couvre à la fois ce que la radio fait à la littérature et ce que la littérature fait à la radio. Mais les mots de radio et de littérature renvoient chacun à des réalités complexes et multidimensionnelles : la « radio » peut être envisagée comme dispositif technique, comme média, comme espace institutionnel, comme art ; quant à la « littérature », on peut continuer à l’appréhender de manière restrictive ou bien l’étendre à des pratiques échappant jusque-là à son domaine (performances, écritures médiatiques et sérielles, etc.[1]). La zone d’interaction entre radio(s)  et littérature(s) est donc très large et requiert pour l’aborder de combiner différentes approches (historique, poétique, esthétique, pragmatique, etc.).

On peut rassembler les objets d’étude de la radiolittérature en 3 grands ensembles, non sans passerelles entre chacun :

  1. La littérature de radio : soit l’étude des poétiques nativement radiophoniques, au travers de créations sonores conçues pour le média radiophonique ou pour le podcast (fictions et documentaires de création).
  2. La littérature à la radio : soit l’étude des formes de médiatisation de la littérature, à travers un corpus d’émissions portant sur la littérature (un genre, un écrivain, une œuvre, etc.) ou donnant la parole à un écrivain (entretiens).
  3. La littérature par la radio : soit l’étude des formes de circulation et de transmission des œuvres littéraires via la radio ou le podcast (adaptations, lectures, montages).

Travailler sur de tels corpus de productions radiophoniques (à partir d’archives sonores et écrites) permet :

  • de mettre en évidence des poétiques et des activités littéraires nouvelles ;
  • de penser les extensions de la littérature hors du livre ;
  • d’analyser les idées de littérature véhiculées par les audio-médias ;
  • de réfléchir aux singularités de la transmission médiatique et sonore d’œuvres écrites et à leurs modes de ré-activation via le travail sonore.

[1] Voir Alexandre Gefen, L’Idée de littérature, Paris, Corti, 2021.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search